Conseils pratiques avant le départ en vacances

12 Juil

A la veille du second weekend de départ en vacances, Bison Futé annonce beaucoup de ralentissements sur les routes, et principalement dans le sens des départs vendredi et samedi. Comme toujours, la majorité de ces difficultés se concentreront sur la région Ile de France.

Avant de partir sur la route des vacances, il est toujours bon de revenir sur un certain nombre de conseils pour que votre trajet se passe au mieux !

Le contrôle du véhicule

Pour arriver jusqu’à votre lieu de villégiature, votre véhicule va devoir affronter plusieurs centaines de kilomètres, et parfois en montagne. Afin d’éviter toute mauvaise surprise, il convient de vérifier plusieurs éléments sur votre voiture.

  1. Les pneumatiques : les longs trajets à allure soutenue mettent à rude épreuve vos pneus. Pensez d’abord à vérifier la pression de ceux-ci. Les valeurs recommandées par le constructeur sont généralement indiquées sur la tranche de votre portière. Attention toutefois, les pneus doivent être gonflés à froid. Il est essentiel de contrôler également l’usure de vos pneumatiques. En effet, si ceux-ci sont trop endommagés, vous augmentez le risque d’aquaplaning et la tenue de route de votre véhicule sera fortement altérée. Ce contrôle se fait visuellement, grâce aux témoins d’usure présents sur le pneu. Mais si vous avez un doute, n’hésitez pas à les faire contrôler par un professionnel. N’oubliez pas d’appliquer ce contrôle à votre roue de secours !
  2. Les feux de signalisation : éléments essentiels à la sécurité de tous, les feux de voiture doivent être vérifiés avant votre départ. Testez-les tous et contrôlez leur bon fonctionnement. Si vous tractez une remorque ou une caravane, pensez également à vérifier le bon fonctionnement des feux de celle-ci. Pour rappel, voici les différents feux qu’il convient de contrôler : feu stop, clignotant gauche et droit, feux de détresse, feux de recul et feux antibrouillard avant et arrière. Il est recommandé aux automobilistes de se munir d’une boîte d’ampoules de rechange. Celle-ci n’est pas obligatoire, mais peut vous permettre de gagner l’indulgence d’un agent en cas de panne de l’éclairage.
  3. Les freins : dans le cas d’un trajet en montagne ou même sur autoroute, l’état des freins de votre véhicule peut être déterminant pour votre sécurité. Pensez à contrôler vous-même ou faire contrôler par un professionnel l’état de vos disques et plaquettes de frein avant de partir.
  4. La visibilité : lorsqu’une vitre est sale, le conducteur perd beaucoup de visibilité, que ce soit par temps de pluie ou soleil. Aussi, pensez à nettoyer correctement l’ensemble des vitres de votre véhicule : pare-brise, vitres passagers et conducteurs et lunette arrière. Pensez également à nettoyer vos rétroviseurs (extérieur et intérieur). Enfin, contrôlez l’état de vos balais d’essuie-glace. Par temps de pluie, la visibilité doit être optimale pour le conducteur.
  5. Les niveaux : Même si aujourd’hui la majorité des modèles de voiture préviennent en cas de niveau liquide insuffisant, il convient tout de même de contrôler visuellement les niveaux de votre voiture avant le départ. Lorsque l’on parle des « niveaux » on entend généralement par-là les niveaux d’huile moteur, liquide de refroidissement, liquide de frein, lave glace et direction assistée. Pour effectuer ces contrôles, assurez-vous que le moteur soit froid, et que la voiture soit sur un sol plat.
  6. La batterie : encore une fois, les véhicules récents sont équipés pour vous avertir en cas de défaillance de la batterie. Néanmoins, la confiance n’excluant pas le contrôle, vous pouvez tester votre batterie grâce à un multimètre numérique. Si vous ne disposez pas de l’équipement nécessaire, rapprochez-vous d’un professionnel.

L’itinéraire

Même si aujourd’hui une grande majorité d’automobilistes sont équipés d’un (voir plusieurs) GPS, il est toujours préférable de se familiariser avec le trajet. Cela vous permettra également de vous repérer au mieux géographiquement si des déviations sont instaurées. Enfin, si vous voyagez à l’étranger, se renseigner sur le trajet vous permet de prendre connaissance des réglementations en vigueur.

Pensez également à vous renseigner sur la météo. Décaler son départ de quelques heures peut améliorer grandement votre confort de conduite et vous éviter une fatigue inutile.

Enfin, profitez de la découverte de votre itinéraire pour déterminer vos pauses. En effet, celles-ci sont recommandées toutes les deux heures. Mais s’arrêter dans une station prévue à cet effet peut vous réserver de bonnes surprises. Pendant que sous ferez une pause dans un fauteuil massant, vos enfants pourront aller courir dans les parcs et aires de jeu réservés à cet effet.

Il ne vous reste plus qu’à finir vos valises, et essayer de tout faire tenir dans votre coffre ! Bien entendu, prenez garde à la façon dont vous allez charger votre voiture. Pour plus d’infos, consultez l’article à ce sujet.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*