Mettez-vous à jour sur les changements de réglementations sur la route

15 Sep
Une anarchie totale régnerait sur les routes si la circulation n’était pas régulée par le Code de la route. Chaque conducteur est en effet tenu de le respecter scrupuleusement pour ne pas se faire verbaliser et surtout, pour ne pas mettre sa vie et celle des autres en danger. S’il a vu le jour en 1921, le Code de la route a beaucoup évolué au fil des ans pour s’adapter à la progression de la technologie et aux nouveaux comportements des usagers de la route.

De nouvelles dispositions ont ainsi été rajoutées récemment, dans le but de garantir encore plus la sécurité de tous. Il appartient ainsi à chacun de se mettre à jour par rapport à ces changements, afin de ne pas se retrouver en situation d’infraction et à plus forte raison, l’argument « Je ne savais pas » ne marche jamais avec les policiers !

Le surteintage des vitres est désormais interdit

La première disposition concernant la nouvelle réglementation de la route porte sur le surteintage des vitres. Dorénavant, les vitres teintées sont interdites à l’avant des véhicules à 4 roues, que ce soit les vitres latérales ou le pare-brise. Le Code préconise ainsi que leur transparence ne doit pas être inférieure à 70%. Cette mesure a été prise pour que les conducteurs aient un meilleur contact visuel avec les autres conducteurs sur la route, surtout la nuit.

Elle permet également à la police et à la gendarmerie de voir les conducteurs qui ne portent pas leur ceinture de sécurité ou qui téléphonent en roulant. En cas d’infraction, vous êtes passible d’une contravention de 135 euros et du retrait de 3 points sur votre permis. L’exception sur cette règle porte sur les véhicules blindés et sur les voitures qui transportent des personnes souffrant de maladies liées à la photosensibilité.

L’obligation des entreprises à désigner les salariés ayant commis une infraction

Si un employé a commis une infraction alors qu’il était au volant d’une voiture de service, alors son employeur est tenu de le désigner sous peine de recevoir une amende, appelée contravention « non-révélation ». Néanmoins, il ne sera pas tenu d’effectuer cette dénonciation si le véhicule est volé, s’il est victime d’usurpation de plaques d’immatriculation ou en cas de force majeure.

L’acquisition du permis automatique simplifiée

Dorénavant, les candidats au permis B peuvent se former pendant 13 heures contre 20 heures obligatoires auparavant. Ce permis n’est valable que pour la conduite de véhicules ayant une boîte de vitesses automatique, néanmoins les personnes qui souhaitent conduire des autos ayant une boîte manuelle devront se former 7 heures dans une auto-école. Il faut cependant noter qu’elles ne pourront le faire qu’après avoir patienté 6 mois après l’obtention de leur permis B.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*