Acheter une voiture neuve, attention au piège

15 Jan

L’achat d’une voiture neuve chez un concessionnaire ne doit jamais se faire dans la précipitation, même si vous avez hâte de vous mettre au volant de la voiture de votre rêve. Et pour cause, vous risquez d’oublier les précautions à prendre lors de votre commande. Pire encore, vous pouvez payer plus que vous le pensez.

En effet, des frais supplémentaires peuvent s’ajouter dans le devis si vous ne faites pas attention au bon de commande. Jugand autos Chambéry nous a fait découvrir comment procéder avant de signer un bon de commande.

Des frais annexes peuvent passés sous silence

Pour atteindre ses objectifs ou tout simplement pour toucher plus de primes, un commercial d’un concessionnaire peut vous surfacturer si vous ne prêtez pas une attention particulière aux frais annexes. En effet, son appellation peut changer d’un concessionnaire à un autre (frais d’immatriculation, frais de mise à disposition, frais administratif, frais de mise à la route, pack livraison ou autre encore). Il est conseillé de vérifier l’ensemble des prestations qui sont déjà incluses dans votre tarif catalogue pour contourner ce surcoût.

Effectivement, cela peut passer inaperçu si vous ne réclamez pas des détails. En général, outre les frais liés à la carte grise (traitement, acheminement, taxe d’immatriculation, gestion de dossier) qui devront être à votre charge, il est recommandé de refuser toutes prestations abusives. Si le concessionnaire ne veut pas vous donner des détails ou s’il vous dit qu’il n’a pas le choix, vous devrez chercher ailleurs pour éviter de vous faire arnaquer.

Un acompte trop important peut être réclamé

En général, un concessionnaire doit vous réclamer un acompte avant toute livraison de votre véhicule neuf. Toutefois, vérifiez bien que cela ne dépasse pas les 10% de la somme due. Et pour cause, si vous annulez la commande, vous allez perdre tout l’acompte versé. Donc, avant de signer le contrat, vous pouvez négocier l’acompte s’il est trop important par rapport au total dû. Si le vendeur refuse, il faut passer votre chemin.

Aussi, lorsque vous optez pour un achat à crédit, vous devrez bénéficier de 14 jours après avoir signé le contrat de prêt pour annuler ou non la commande. La rétractation peut être due à un emprunt refusé ou à autres raisons, mais en tout cas, le concessionnaire ne peut jamais refuser de rembourser votre acompte. Toutefois, vérifiez bien dans votre bon de commande qu’il est mentionné financement « à crédit » et non « au comptant ». Sinon, vous risquez de perdre votre acompte.

Le total de la somme due peut être réclamé avant la livraison

Il se pourrait que le concessionnaire vous réclame la totalité de la somme due avant la livraison de votre véhicule. Méfiez-vous de cette pratique ! Et pour cause, vous pouvez vous faire arnaquer et donc, perdre votre argent ainsi que la voiture de votre rêve. Il est possible que le véhicule ne corresponde pas à votre commande ou encore que la voiture soit accidentée au cours de son transport. Si vous payez à l’avance la totalité du prix, vous ne pouvez plus refuser la commande, ni négocier un échange.

Le dernier point auquel il faut faire attention, et qui n’est pas du tout le moindre, concerne le délai de livraison. Ce dernier peut varier en fonction du vendeur, de la destination du véhicule et enfin de nombreux paramètres qui ne dépendent pas de vous, ni du concessionnaire. Du coup, il est judicieux de commander en vous préparant à un éventuel retard de livraison. C’est recommandé si vous voulez utiliser la voiture neuve à une occasion particulière.
Chez le mandataire auto à Chambéry Jugand autos Chambéry, vous pouvez bénéficier de nombreuses formules d’achat et de financement. Il s’agit d’un mandataire auto de confiance qui propose des véhicules, neufs ou d’occasion, de grande marque.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

One thought on “Acheter une voiture neuve, attention au piège

  1. J’ai commandé une voiture neuve chez Citroën en novembre, livrée en mars prochain. Je regarde aujourd’hui le bon de commande et je vois « frais de mise en route » 594,76 € et « frais de dossier » 269 €. Ce sont des frais que je ne devrais pas payer car compris dans le prix d’achat de la voiture. Que puis-je faire à ce jour ? Annuler la commande, le signaler… ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*