La petite révolution de Renault fête ses 20 ans!

24 Juil

Tout commence en 1986. Un jeune designer français imagine cette petite voiture basée sur un concept farfelue : un monospace miniature. Reléguée au placard car jugée trop peu sérieuse, elle en sortira quelques temps plus tard à l’arrivée du nouveau directeur du design chez Renault…

Une idée différente de ce qui se fait à l’époque

L’objectif était donc pour les ingénieurs et autres designers de faire une petite voiture qui aurait tout d’une grande. Cet habitacle « monocorps » aura donné du fil à retordre à tous les maillons de la chaîne de création et de production. Mais au final, le résultat en valait la peine !

Avec ses formes rebondies et sa petit frimousse tellement adorable, la Twingo adopterait presque une expression humaine.

Mais la « révolution » a surtout eu lieu du côté des équipements qu’offrait la voiture. Les anciens employés de Renault évoquent les vitres teintées, l’essuie-glace arrière et la banquette modulaire de série. En ce temps-là (oui c’était au siècle dernier) peu de modèles de voitures disposaient de ces équipements de base.

Un accueil mitigé chez Renault…

A sa présentation, la Twingo a reçu un accueil peu encourageant. Le personnel des services commerciaux doutent fortement de sa « vendabilité » de ce véhicule. Les réticences sont tellement fortes que le plan de conception va être revu de manière drastique : pas de vitres électriques, un seul modèle de moteur disponible, pas de verrouillage centralisé et surtout pas de clim’ ou de direction assistée.

Mais enthousiasme flagrant pour le grand public !

A sa présentation officielle au salon de l’automobile de Paris en 1993, la Twingo a connu un succès fou. Alors que les stands de ses concurrents directs étaient déserts, tous les visiteurs se pressaient pour voir cette petite voiture. Un sondage de l’époque a même révélé que 20ù des visiteurs été venus pour voir la Twingo !

Fort de ce succès, Renault a donc dû revoir son offre et ajouter vitres électriques et verrouillage centralisé sur son modèle. Ce qui bien entendu posa quelques problèmes, le circuit électrique n’ayant pas été pensé pour. Et la direction assistée me direz-vous ? Eh bien, faute de place sous le capot (et même ailleurs) Renault a choisi une direction assistée électrique ! Encore une innovation sur cette petite voiture.

La Twingo (contraction de Twist, Swing et Tango) ne fait rien comme les autres. Son histoire personnelle le prouve largement ! La première génération de ce modèle reste aujourd’hui dans toutes les têtes. Et pour cause : 400 000 exemplaires ont été vendus en près de 15 ans.

Source et Crédit photo : franceinfo.fr & chaîne Youtube Renault

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*