Tout savoir sur le vitrage automobile

15 Mar

Le vitrage constitue une bonne partie des éléments qui composent la carrosserie automobile.  Les parties vitrées apportent plus de confort que l’on pense.  Dans les années 80, ces parties étaient de 3.4 m².

De nos jours, les parties vitrées sont passées à une superficie de 4 m² d’où l’importance croissante de ces accessoires. Les pare-brises sont devenus de plus en plus grands et le vitrage prend de plus en plus d’ampleur. Ce changement a créé un certain dynamisme chez les verriers qui souhaitent s’adapter aux besoins des constructeurs automobiles.

Le vitrage auto : Kézako ?

Au fil du temps, le vitrage automobile a évolué et a présenté beaucoup de changements au niveau de la superficie et des propriétés. Avant 1983, les parties vitrées de la voiture étaient fabriquées à partir de verre trempé ou monobloc. Ce dernier est conçu avec une seule couche vitrée d’une épaisseur de 3 à 6 mm.

Ces surfaces étaient donc résistantes mais malheureusement sensibles au moindre impact.  Après 1983, les pare-brises sont obligatoirement fabriqués en vitrage feuilleté. Cette méthode de fabrication réduit la sensibilité du verre d’où la diminution de la fréquence de remplacement Pare Brise sans Franchise.

La typologie du vitrage automobile

Il convient de savoir que le vitrage automobile se décline en plusieurs types :

Le pare-brise feuilleté : Ce type de vitrage offre plus de sécurité et de résistance aux chocs que le vitrage trempé. En effet, il est composé de deux couches de verre. De plus, il y a un ou plusieurs  intercalaires plastiques insérées entre les couches de verre. Ainsi, le pare-brise maintient son emplacement en cas d’accident et ne crée pas des éclats. Le pare-brise feuilleté est avantageux dans le sens où il rigidifie la coquer et permet d’appuyer les airbags. Il convient également de savoir que ce type de vitrage est 60 fois plus résistant aux effractions que le vitrage traditionnel.

La lunette arrière : Contrairement au pare-brise qui doit être obligatoirement  en verre feuilleté depuis 1983, la lunette arrière peut être encore en verre trempé. Quand celle-ci est endommagée, elle doit être remplacée par un réparateur de pare-brise. Si votre contrat d’assurance comporte une garantie de bris de glace, la réparation est totalement prise en charge par voter assureur.

Les vitres latérales : Ces parties, tout comme la lunette arrière, sont encore conçues en verre trempé. Pour plus de confort et de sécurité, certains constructeurs automobiles ont décidé de fabriquer les vitres latérales en verre feuilleté. Ainsi, en cas de chocs ce vitrage n’éclate pas en mille morceaux. Cerise sur le gâteau ! Ces vitres latérales sont plus robustes et limitent le risque d’intrusion. De plus, elles offrent une meilleure isolation acoustique et thermique.

Les rétroviseurs : Ces composantes permettent au conducteur d’observer l’environnement dans lequel il circule.  Le rétroviseur reflète une image inversée de tout ce que l’automobiliste ne peut pas voir en marche normale. Les voitures et les motos sont tenues d’être équipées de rétroviseurs sur les deux côtés mais aussi d’un rétroviseur interne.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (2 votes cast)
Tout savoir sur le vitrage automobile, 5.0 out of 5 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*